Smile Makers : le pouvoir du suggestif

Cet article a été écrit pour le magazine LSA. Retrouvez-le dans le n°2398 du 4 février 2016.

What’s in a smile? Depuis quelques mois, le fabricant suédois de sex-toys Smile Makers – les « faiseurs de sourires » –, commercialise ses vibromasseurs en France… chez Monoprix ! Une première osée pour cette catégorie de produits, avec un nom pourtant euphémique…

Les grandes surfaces sont plus séduisantes que les sex shops, au style parfois baroquement glauque. De la même manière, un nom subtilement évocateur peut faire des merveilles pour faire tomber les barrières pudiques et populariser les produits dits « de santé sexuelle ». Car Smile Makers est un nom subtil : l’ambiguïté du sourire, qui peut exprimer bien des émotions et des pensées, est bien utile ici car elle laisse le soin à l’utilisatrice d’imaginer le bénéfice précis du produit pour elle : sourire de plaisir ? De bien-être ? De malice ? Par ailleurs, le côté makers peut présenter une dimension artisanale (fabriqué à la main) et/ou scientifique (produit étudié par des spécialistes), laissant ainsi la part belle à la perception et à l’interprétation du consommateur.

Smile Makers est finalement un nom qui n’impose rien lourdement mais suggère habilement : il stimule et oriente l’imagination vers des territoires porteurs de bénéfices, en laissant chaque consommatrice libre de lui insuffler les bénéfices et les évocations positives les plus parlantes pour elle.