Ploom, l’alternative à la cigarette électronique

Aujourd’hui, on ne fume plus, on ne crapote plus : on vapote. Une innovation langagière qui en dit long sur le statut des cigarettes électroniques, qui s’imposent comme une nouvelle catégorie de produits au sein du marché du tabac. Dans cette effervescence « tabagique », la société américaine Ploom a débarqué sur le marché français le 15 avril dernier avec une cigarette électronique alternative à base de capsules de tabac, elle aussi baptisée Ploom.

Les marchés anglophones comprendront sans mal ce qui se cache derrière ce nom insolite : Ploom est une déformation orthographique du mot anglais « plume » (prononcé « ploum »), qui signifie « panache » de fumée dans la langue de Shakespeare, en référence à la vapeur visible et odorante caractéristique des cigarettes électroniques. Une image d’une certaine classe mêlée à une graphie originale et une sonorité légère, enfantine qui contrastent avec le sérieux et la gravité ordinaires d’un univers fortement stigmatisé par les questions de santé.

Certes, pour un public français, le sens anglais du mot « plume » se perd. C’est malheureusement une contrainte classique des noms de marques internationales comme Whirlpool, dont le sens anglais échappe aux consommateurs non-anglophones. Il reste que le caractère iconoclaste du nom demeure en langue française. Le nom Ploom contribue ainsi efficacement à la réalisation de l’objectif d’originalité fixé sur le site de la firme : « repenser le tabac ».

Plus d’articles…

Cliquer sur un article ci-dessous

Warrior, warior
Carrefour Veggie, Carrefour Vegan